Autres

On rassemble ici les autres logiciels qui ne sont pas dédiés au théâtre ou la scène, mais qui y sont tout de même utilisés et dont des fonctionnalités pourraient être incluses dans le logiciel à développer.

L’auteur de cet examen a utilisé Microsoft PowerPoint dans plusieurs projets pour faire des animations des déplacements (blocking) des personnages sur la scène. Comme on peut le voir à la figure suivante. Les numéros sont ceux des lignes où doivent se faire les déplacements. Les flèches indiquent le départ, le parcours et la destination du déplacement. Les animations incluses dans le logiciel permettent de visualiser la progression dans la scène. La difficulté est de tout programmer à la main. En effet, comme le logiciel n’est pas spécifiquement conçu pour des animations de déplacement, il faut alors, pour chaque déplacement faire beaucoup d’opérations: créer une flèche, créer une boîte, ajouter et configurer les animations pour ces 2 objets, en changer la couleur. Puis ordonner les animations une fois qu’elles sont toutes en place. Cela reste un travail fastidieux et source d’erreur. Il faut donc être très attentif lors de la conception. Mais le résultat est très pratique par contre, comme l’expérience de l’auteur l’a démontré avec ses différentes équipes de comédiens et concepteurs.

Figure 29 Extrait d'un document Powerpoint représentant une animation de déplacement des personnages sur la scène

Figure 29 Extrait d’un document Powerpoint représentant une animation de déplacement des personnages sur la scène

On peut aussi considérer les traitements de texte comme Microsoft Word, Google Doc ou Libre Office. On peut y travailler le texte, l’annoter, le traduire, travailler en mode collaboratif avec les outils intégrés de ces logiciels.

Des logiciels dont l’utilité augmente ces dernières années, les applications de partage comme Dropbox, GoogleDrive, iCloud Drive ou OneDrive pour ne nommer que ceux-ci. De plus en plus, les documents des équipes de production sont électroniques et le fait de pouvoir avoir un seul endroit où tous les réunir permet une plus grande facilité d’accès à la bonne version d’un document, au partage de l’information et une plus grande disponibilité à toute heure de la journée.

Inclus maintenant depuis plusieurs années dans les différents systèmes d’exploitation comme Windows, Mac OS ou Android, les Text-to-speech, permettent de faire la lecture d’un texte. Il existe même des logiciels plus précis que l’on peut configurer avec des voix d’homme ou de femme ou avec qualités particulières comme [VOX2015]. Ça peut être très intéressant lorsque l’on veut suivre une ligne de temps d’un texte et l’entendre sans avoir d’interférence quant aux émotions.

Pour résumer, ce chapitre présentait l’état de l’art dans le domaine des logiciels et outils pour les arts de la scène pouvant servir dans l’élaboration, la répétition, la représentation, l’archivage ou l’analyse d’un projet d’art de la scène. Nous avons vu les logiciels de conception, les logiciels de répétitions, les logiciels de représentations, les logiciels d’analyse et d’archivage et les logiciels complémentaires. Nous verrons au prochain chapitre des pistes de solutions à envisager pour la suite du doctorat.