Un peu plus sur Gauvreau

Gauvreau

Photo prise sur le site de la Bibliothèque et archives nationales du Québec.

Claude Gauvreau était un poète et dramaturge québécois, né à Montréal en 1925. Il a fait ses études classiques au Collège Sainte-Marie et a étudié la philosophe à l’Université de Montréal. Grâce à son frère Pierre, peintre et étudiant aux Beaux-arts, il a fait la rencontre de Borduas, événement décisif pour sa carrière et sa vie. Il a participé à plusieurs spectacles de poésie, développé son langage singulier qu’il nomma l’exploréen et est devenu un fier partisan du mouvement automatiste. En 1948, il signait le Refus Global et composa plusieurs oeuvre inspirées de sa muse, la comédienne Muriel Guilbaut, dont sa pièce Bien être. Le suicide de celle-ci l’a énormément affecté et, dès lors, il a passé plusieurs séjours à l’hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu. Entre ses nombreux internements, il a écrit son roman sur la vie de la comédienne, intitulée Beauté baroque, et ses pièces les plus connues, dont La Charge de l’orignal épormyable qui fut montée par la troupe Zéro en 1970 et au TNM en 1974. Gauvreau est décédé de manière tragique, lui aussi, par le suicide en 1971. Son oeuvre maîtresse, Les Oranges sont vertes, n’est jouée qu’en 1972, le faisant enfin découvrir par le public. La plupart de ses œuvres complètes ne sont publiés que quelques années après sa mort.